Fondation Kizito Mihigo pour la Paix (KMP)

05 mars 2012

Fondation Kizito Mihigo pour la Paix (KMP)

KMP_logoL'artiste Kizito Mihigo vient de fonder une Fondation pour la Paix, appelé KIZITO MIHIGO POUR LA PAIX ( KMP en sigles)

L'association sans but lucratif d'origine rwandaise siègeant à Kigali, a l'objectif de promouvoir la Paix, la Réconciliation, l'Unité, la Dignité de la Personne Humaine et la Non Violence après le génocide perpetré contre les tutsis en 1994.

Après ses nombreux événements artistiques (concerts) en Europe et au Rwanda, le compositeur chrétien se retrouve soutenu par une centaine de rwandais chrétiens et non-chrétiens, pour achever la Mission qu'il dit avoir reçu de Dieu pour pacifier le monde.

"L'art (la musique, la danse, le théatre, la poèsie, le cinema...) est un langhuage très efficace pour vehiculer les valeurs humaines dans la societé et dans l'être humain. Dans notre pays, nous devons exploiter ce moyen efficace pour réparer les coeurs humains, et la societé blessés par le génocide perpetré contre les tutsis." Dit Kizito Mihigo

Vous pouvez tout savoir sur cette organisation, en visitant le site officiel:  www.kmp.rw

Posté par artistesdedieu à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 août 2008

ETRE UN ARTISTE DE DIEU, UN CHOIX DE TOUTE UNE VIE, UNE TOUTE AUTRE MANIERE DE VIVRE ET D'EXISTER :

CHANTER_DIEU_ENFIN


ARC EN CIEL - KIZITO MIHIGO - KIGALI LE 30 OCTOBRE 2010
envoyé par Ikirezi. - Regardez la dernière sélection musicale.

Kizito

«  Quand je chante pour Toi mon Dieu, je me donne entièrement à Toi, en reconnaissant que Tu t'es donné à nous. Merci pour ta miséricorde infinie, merci d'être venu parmi nous par Jésus Christ. Que son Esprit Saint éclaire toujours mes pas jours et nuits, et que plus jamais je ne sois séparé de Toi, mon Dieu. Comme tu m'as aimé jusqu'au bout, je veux, moi aussi, t'aimer de tout mon cœur et ne vivre que pour Toi. Faire tout pour que ta volonté soit faite, vivre et exister pour que Ton nom soit sanctifié »

www.organistecompositeur.com 

Posté par artistesdedieu à 16:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 janvier 2008

Une soirée consacrée à la Musique Sacrée réunit les rwandais en Europe - En voici le reportage vidéo


A Bruxelles Kizito Mihigo réunit les rwandais d'Europe
envoyé par JeunessePourleSeigneur. - Clip, interview et concert.

Reportage de Kizito Mihigo et Jean Claude Kayihura sur l'événement LAUDATE DOMINUM "Soirée Consacrée à la Musique Sacrée, Bruxelles le 1er janvier 2008

Posté par artistesdedieu à 17:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 juillet 2007

LA MUSIQUE SACREE - LE MUSICIEN LITURGIQUE

Bas8L'expression "Musique Sacrée" est toujours utilisée pour parler de la musique de l'Église.Cette musique a comme principal but "Prier et aider à Prier" lors d'une célébration, ou autre prière chrétienne catholique. On peut faire la musique sacrée (On peut prier Dieu) dans tous les genres musicaux. Suivant les origines de l'expression "Musique sacrée" (et donc l'origine de l'Église), on trouve le plus grand répertoire de la Musique Sacrée dans le style classique; Citons quelques noms de grands compositeurs classiques et "Sacrés" comme Wolfgang Amadeus Mozart, Jean Sebastien Bach, Georg Frederic Haendel, Gabriel Fauré...mais cela ne veut dire en aucun cas que dans la variété moderne on ne peut chanter Dieu. Le Seigneur se chante dans tous les peuples, dans toutes les cultures, dans tous les siècles.

Les compositeurs comme Jean Claude Gianadda en France, sont de très importantes personnalités dans la Musique Sacrée de "notre époque". Avec la naissance des nouveaux mouvements chrétiens dans l'Église Catholique, comme les groupes charismatiques, La Communauté de l'Emmanuel etc, groupes admirés pour leur engagement surtout envers les jeunes, il fallait à l'Église justement une Musique Sacrée non seulement adaptée à notre époque et aux jeunes, mais aussi facile pour tout le monde. On a souvent dit que la musique est universelle, mais moi je n'y crois pas du tout. Ce n'est pas tout le monde qui a l'oreille musicale, et tous ceux qui ont eu ce précieux don, ne sont pas tous mélomanes. Et croyez moi, tous les mélomanes ne sont pas tous capables de chanter correctement. Et ceux qui ont le talent de pouvoir chanter correctement, ne savent pas tous écrire ou lire ce qu'ils chantent. Pour moi la musique est très loin d'être universelle.

Prenons le grégorien (le plein chant) par exemple, qui est la première musique sacrée "universelle"; Cette musique est supposée être chantée par toute l'assemblée, mais cela n'est jamais une réussite. Il nous faut toujours une chorale. L'assemblée a toujours besoin de musiciens, qui la guident.

Mais;

Attention, toute musique qui parle de Dieu, n'est pas automatiquement acceptable dans la cathégorie "Musique Sacrée"

Dans certains pays comme le Vatican, L'Italie, la France, La Bélgique, Le Brésil, L'Espagne, Le Rwanda.... L'Eglise dispose d'une Commission pour la Liturgie et la Musique Sacrée. En 2000, j'ai eu l'honneur d'être nommé par l'Archevêque de Kigali comme membre de cette commission chez nous. (Cette commission est pour moi indispensable)

L'une des principales missions de cette commission, est de choisir parmi les compositions qui tout le temps se proposent, les oeuvres appropriées à la liturgie de l'Eglise, c'est à dire les oeuvres qui prient et qui aident à prier tout simplement.

A quoi ressemble une chanson liturgiquement acceptable?

Prier en musique, c'est bien sûr méditer sur les paroles de la chanson, mais c'est aussi entrer dans l'univers de la prière grâce à la mélodie de cette chanson.

La musique sacrée peut donc être: Voix humaines et instruments (comme la plupart du temps), elle peut être faite aussi à capella (càd à voix humaines sans instrument), mais elle peut être aussi instrumentale (Sans paroles)

Pendant la Messe, par exemple, il existe les moments de méditation (Après l'homélie, pendant l'offertoire, après la communion,) En ce moment, l'organiste joue un rôle très important dans la prière des fidèles. Il les aide à entrer dans la prière proprement dit, grâce à la Musique Sacrée (instrumentale).

Le morceau doit donc être approprié à cet instant, sinon, l'organiste risquerait d'ennuyer ou distraire les fidèles.

La Commission pour la Liturgie et La Musique Sacrée, fait donc attention à tous ces deux aspects de la musique, à savoir le fond musical et le fond verbal, la forme musicale et la forme verbale. Grâce à tous ceux là, une chanson est une prière ou non.

En parlant de cela, parlons aussi de

L'ORGUE, INSTRUMENT SACRE - L'ORGANISTE, MUSICIEN SACRE

L'organiste liturgique ne doit pas ignorer qu'il n'est avant tout qu'un serviteur du Seigneur et non, comme certains professionnels le pensent, un concertiste qui doit avant tout se faire remarquer par l'assemblée. Le Seigneur utilise son jeu pour toucher le cœur des fidèles. C'est donc un véritable médiateur du Seigneur.

Des conflits peuvent malheureusement survenir lorsque l'organiste n'est pas suffisamment croyant et, surtout, disciple du Seigneur. En effet, celui-ci peut, par exemple, se permettre de critiquer la "pauvreté" de certains chants qu'il doit accompagner alors que ces chants, pour des raisons qui semblent lui échapper, sont justement appréciés par les fidèles.

Certains organistes veulent aussi "éduquer" musicalement les fidèles en jouant (ou en improvisant) des œuvres par trop modernes ou contemporaines. Ils se trompent de mission. En fait, l'organiste liturgique ne devrait utiliser qu'un langage musical adapté à la faible culture musicale (constatée) de la majorité des fidèles. C'est de cette seule façon qu'il peut toucher le cœur des fidèles venus prier. Quand je dis qu'il peut toucher, je pense que c'est le Seigneur qui touche les fidèles par l'intermédiaire de l'organiste. Pour ce faire, il faut que le langage utilisé soit compris de tous. Un exemple simple :La Bible est la Parole de Dieu ; elle peut donc parler au cœur de celui qui la lit. Pourrait-elle réconforter un français (ne sachant pas lire le chinois) si elle était écrite en chinois ? La réponse ne peut être que non.

Un grand MERCI à mon ami Thierry Pallesco, lui aussi organiste et compositeur, auteur de certaines phylosophies dont je me sers tous les jours.

www.organistecompositeur.com

Posté par artistesdedieu à 08:34 - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 juin 2007

CHANTONS CE QUE NOUS CROYONS, NOUS SERONS HEUREUX

heureuxCertaines personnes ont honte de vivre leur foi dans le monde d'aujourd'hui. Ils sont à mon avis loin du bonheur. Ce n'est pas parce que les Eglises sont de moins en moins frequentées aujourd' hui, qu'on ne doit plus prier. Au contraire. Ce n'est pas parce que tous les films et livres qui sortent contre Dieu et contre l'Eglise sont les mieux vendus et les mieux commentés, qu'on ne doit pas parler, travailler, chanter, vivre,  pour Dieu. L'oeuvre d'un artiste chrétien, c'est justement un crie dans le desert qui a le but de sauver les âmes.

Ce n'est pas parce que les chansons liturgiques se vendent de moins en moins, qu'on ne doit pas louer notre Dieu. Nous ne faisons pas de business en chantant Dieu (Lire l'article suivant)  Il est écrit : "Ce n'est pas seulement de pain que l'homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Puis, nul part n'est ecrit qu'un enfant de Dieu doit vivre dans le luxe pour etre heureux (Pour vivre dans la foi et dans l'amour). Mais, chers frères et soeurs, Croyez moi, le Seigneur ne laissera jamais son enfant crever de faim. Notre Père ne manque pas de materiel, (Près de Lui se trouve le meilleur Distributeur) Il utilise seulement sa fortune, quand il le faut. Il a un pouvoir sans mesure, mais Il ne l'utilise jamais pour dominer, c'est plutôt pour servir ses enfants. Si Dieu nous a donné un don, pourquoi ne pas l'utiliser pour la gloire de son nom? Nos talents ne doivent être enterés, ils doivent servir notre Père. Ils doivent donner beaucoup de fruits.

Chanter le Seigneur!

Comment peut-on chanter le Seigneur avec les noeuds qui etouffent nos vies?

Quels sont ces noeuds?

-Réflexion-

Noeuds des disputes familiales , de l'incompréhension entre parents et enfants , du manque de respect , de la violence ; noeuds du ressentiment entre époux , du manque de paix et de joie au sein des familles , noeuds de l'angoisse , noeuds du désespoir , des époux qui se séparent, de la dissolution des familles , noeuds provoques par la douleur d'un fils qui se qui se drogue , qui est malade , qui est parti de la maison ou qui s'est eloigné de Dieu ; noeuds de l'alcoolisme ; noeuds des blessures physiques ou morales provoquées par les autres. de la rancoeur qui nous torture si doulouresement , du sentiment de culpabilité , de l'avortement qui a été fait , des maladies qui ne guérrissent pas , de la dépression , du chomage , de nos peurs , de la solitude , de l'incrédulité , de l'orgueil , noeuds de l'infidélité , de trahison , de révoltes , de solitude , de tentations, de la mort...

Tous ces noeuds qui dans nos vies sont la consequence du péché. (Tiré de la neuvaine infaillible à Marie qui défait les noeuds ) par Dr. Suzel Frem Bourgerie On entends souvent ces expressions : " Je suis au bord du gouffre " ; " Je n'en peux plus " ; "J'ai pas de chance dans ce monde, ce monde n'est pas a moi" ; "Je veux mourir , pour en finir" et encore d'autres expressions qui exprime notre desespoir .

-On pense jamais au verset qui dit : 28 Venez à moi, vous tous qui êtes accablés sous le poids d'un lourd fardeau, et je vous donnerai du repos. 29 Prenez mon joug sur vous et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vous-mêmes. (Matthieu 11:27-29)

-On pense meme pas de crier vers Dieu , de lui demander d'avoir pitié de nous! : Aie pitié de moi, Eternel, je suis dans la détresse, le chagrin me ronge les yeux, l'âme et le corps entier. (Psaume 31:10)

Chanter le Seigneur pour qu'Il vous délivre de toutes vos peines et angoisses! Il attend juste votre cri , votre appel! N'essayez jamais de resoudre vos problemes tout seul! ou même de trouver une solution! Parce que tout simplement vous trouverez pas! La solution est Lui! Si vous avez vraiment confiance en Lui , qu'Il est votre refuge et votre rocher , soyez certain qu'il ne vous abandonnera JAMAIS! Pour moi, j'ai confiance en ta bonté. La joie remplit mon cœur à cause de ton grand salut. Je veux chanter en ton honneur, ô Eternel, tu m'as comblé de tes bienfaits.(Psaume 13)

Je suis la cithare Il est beau de chanter le Seigneur, et c'est le plus grand bien qui nous soit donné que de chanter ton nom, ô Très-Haut; tu nous a jugés dignes de célébrer ta bonté. Tu as créé l'univers, Seigneur, par une simple parole, mais l'homme est l'œuvre de tes propres mains. De cela je me glorifie : je suis la cithare, doué de parole et de raison, pour chanter la louange et la reconnaissance de l'univers créé par ta bonté. Grandes sont tes œuvres, Seigneur, plus grand moi qui les découvre; aussi je veux avec tous mes sens te chanter et célébrer ta majesté. Tu me combles de joie par tes œuvres, Seigneur, je chante avec allégresse ce que tes mains ont fait. Isaac d'Antioche. (Originaire d'edesse, il mena sa vie de Moine à Antioche où il mourut vers 460 .Cette méditation s'inspire du psaume 92)

-Chantez le Seigneur sans cesse! Et remettez tout entre Ses mains! "J'ai une si grande confiance en Dieu qu'il ne pourra m'abandonner . Je remets tout entre Ses mains." St Thérèse de l'Enfant-Jésus.

www.organistecompositeur.com

Posté par artistesdedieu à 20:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 avril 2007

LA TRES SYMPATIQUE PETITE CHORALE DES JEUNES RWANDAIS A LIEGE

"Nous chantons pour Toi Seigneur..."

Nous sommes une vingtaine de jeunes étudiants rwandais, croyants, chrétiens, catholiques, habitants en Belgique, la majorité à Liège. Chaque vendredi soir, nous nous réunissons, pendant trois heures, (de 19h00 à 22h00), pour PRIER dans le chant liturgique qui passionne la plupart de nous.

Ce dernier est notre seul primordial objectif (LAUDATE DOMINUM: Louons le Seigneur)

Nous ne sommes pas professionels, mais des grands mélomanes dans la Foi: Nous chantons ce que nous croyons, conscients que notre chant est un cri poussé dans le desert, avec le but de sauver les âmes, en commençant par les nôtres .

Notre répertoire est très varié. Nous chantons en Français, en Anglais, en Latin, et bien sûr en Kinyarwanda (notre langue maternelle). Parfois en polyphoniecho9, parfois en solos unis...

En dehors de la Musique Sacrée aussi, nous sommes frères et soeurs: Nous profitons du temps libre que nous avons pour nous amuser: Nous jouons, dansons, mageons ensemble, partageons un verre...

Et tout cela, grâce à Dieu, par Lui, avec Lui, et en Lui. Tout cela fraternellement et filialement envers Lui.

Nous existons pour vous, pour nous tous, L'Eglise de Dieu. Nous sommes là pour Dieu.

"Nous chantons pour Toi Seigneur"

Posté par artistesdedieu à 14:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]

25 avril 2007

Saint Augustin: "QUI BIEN CHANTE, DEUX FOIS PRIE"

"QUI BIEN CHANTE, DEUX FOIS PRIE" selon Saint Augustinprier

Alors, rèste à savoir ce qu'est "BIEN CHANTER"

Si tu abordes un professeur de chant au Conservatoire afin de pouvoir répondre à cette question, c'est parti, tu es à côté de la plaque. Bien chanter pour le Seigneur, ce n'est pas seulement bien interpreter le Requiem ou Le Courennement de Mozart. Ce n'est pas executer avec performance l'Alleluia du Messie de Haendel. Seule l'âme chante pour Dieu. L'Etat d'âme du chanteur le mettra ou pas en relation avec Dieu.

Le professeur de chant au Conservatoire nous dira: "Crier n'est pas chanter" Il aura voulu dire qu'il faut bien travailler les cordes vocales pour que la voix puisse bien sortir, comme un joli timbre d'instrument.. Une fois arrivé à cette perfection "téchnique" tu pourras satisfaire ton prof. de chant

Si tu demandes à Dieu ce qu'est bien chanter, Il pourrait te répondre par la même phrase: "Crier n'est pas chanter" Mais peu importe le travail de la voix, l'acharnements des cordes vocales...savoir lire les notes, savoir suivre le directeur téchnique... pour Dieu, peut être que l'Orchèstre Philarmonique de Vienne, malgré ses capacités d'interpretation reconnues par tout le monde, peut crier. L'orchèstre peut crier devant Dieu, si ce qu'il joue n'est que pour épater l'assamblée. Si personne ne chante ou ne joue ce qu'Il croit. Nous revenons donc à la case du départ (Chantons ce que nous croyons)

Une chorale dans l'église pourrait donc crier devant Dieu si tout ce qu'elle cherche est pour épater l'assemblée pendant la Messe. Son but le meilleur, doit être celui d'aider les fidèles en commençant par les choristes eux même. En ce moment, les choristes ont le privilège de prier deux fois, parce qu'ils prient, et ils aident à prier.

CRIER N'EST PAS CHANTER

www.organistecompositeur.com

Posté par artistesdedieu à 16:09 - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 avril 2007

LES MARTYRS DE L'OUGANDA

Les Pères Blancs (Missionnaires d'Afrique) sont arrivés au royaume de Buganda en juin 1879. Ils étaient dix. Parmi eux, le P. Siméon Lourdel, qui jouera un rôle décisif dans l'évangélisation de la région. Très tôt les évangélisateurs ont obtenu des résultats prometteurs. Le 27 mars 1880 ils ont baptisé les premiers catéchumènes. D'autres gens ont demandé à apprendre la religion; parmi eux, des personnages de haut rang
. Les_martyrs_de_l_Ouganda
L'accueil favorable que dès le commencement le roi Mutesa et son fils Mwanga, qui lui succéda en 1885, ont réservé aux missionnaires, ne dura pas longtemps. Mal conseillé et fâché contre des jeunes chrétiens qui ne consentaient pas à ses désirs libidineux, le roi interdit à ses sujets de suivre la religion chrétienne et peu après il ordonna leur élimination.
Les baptisés et catéchumènes à la cour du roi Mwanga étaient environ cinq cents. On ne connaît pas exactement le nombre de ceux qui ont été mis à mort. On pense qu'une centaine furent brûlés vifs ou exécutés à l'arme blanche sur ordre du roi, pour leur attachement à la foi et à la morale chrétiennes. C'étaient des pages, des gardes royales, des chefs de villages, des juges, des artistes.

Des chrétiens martyrisés entre le 15 novembre 1885 et le 27 janvier 1887, n'ont été retenus dans le calendrier des saints que les noms de vingt-deux. Pour ceux-là seulement le tribunal ecclésiastique a pu démontrer qu'ils sont morts pour leur foi. Ils ont été béatifiés le 6 juin 1920 et canonisés le 18 octobre 1964. En même temps que ces vingt-deux catholiques, ont été mis à mort, également pour des raisons religieuses, quatorze protestants, sept "païens" et un musulman: semence de l'œcuménisme en Afrique. Fête, le 3 juin.

Voici la liste des 22 martyrs, suivant la date de leur mort.
MUKASA BALIKUDDEMBE JOSEPH Mengo, 15 novembre 1885
SSEBUGGWAWO DENIS Munyonyo, 26 mai 1886
KAGGWA ANDRE Munyonyo, 26 mai 1886
NGONDWE PONTIEN Munyonyo, 26 mai 1886
BAZZEKUKETTA ATHANASE Mengo, 27 mai 1886
GONZA GONZAGUE Lubawo, 27 mai 1886
MULUMBA KALEMBA MATHIAS Kampala, 30 mai 1886
MAWAGGALI NOÉ Mitiyana, 31 mai 1886
LWANGA CHARLES Namugongo, 3 juin 1886
MBAGA TUZINDE
Namugongo, 3 juin 1886
KIZITO
Namugongo, 3 juin 1886
MUGAGGA
Namugongo, 3 juin 1886
GYAVIRA Namugongo, 3 juin 1886
MUKASA KIRIWAWANVU Namugonogo, 3 juin 1886
KIBUKA AMBROISE Namugongo, 3 juin 1886
KIWANUKA ACHILLE Namugongo, 3 juin 1886
BANABAKINTU LUC Namugongo, 3 juin 1886
MUKASA LUDIGO ADOLPHE
KIRIGGWAJJO
 ANATOLE Namugongo, 3 juin 1886
BUZABALYAWO JACQUES Namugongo, 3 juin 1886
SERUNKUMA BRUNO Namugongo, 3 juin 1886
 MUZEY JEAN-MARIE Mengo, 27 janvier 1887

Je ne suis pas pas fier des « chrétiens » qui se jettent dans les bras de Dieu quand il leur arrive malheur, qui font les louanges quand ils sont émerveillés, mais qui disparaissent à chaque fois que notre Seigneur prend sa croix. En communion avec l'Église toute entière, commémorons l'exemple que nous ont laissé ces martyrs de l’Ouganda.

Posté par artistesdedieu à 11:13 - Commentaires [21] - Permalien [#]